Parution: Vulnérables. Les patients psychiatriques en Belgique (1914-1918)

L’ouvrage de Benoît Majerus et de Anne Roekens part de l’idée  que l’un des angles morts de ces années de guerre réside dans le sort des patients psychiatriques. Internés dans des grandes structures, tributaires des rations officielles, ceux-ci sont touchés par une surmortalité hors norme. L’ouvrage est consacré à l’analyse de ce processus de fragilisation, encore très peu étudié. Des chapitres thématiques alternent avec l’évocation d’une certaine Élise qui a vécu ces événements de l’intérieur.

http://pun.be/fr/livre/?GCOI=99993100211100

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.