Table-ronde aux Rendez-vous de l’histoire de Blois – 9 octobre 2021

Le GRID sera présent à l’édition 2021 des Rendez-vous de l’histoire de Blois, à l’occasion d’une table-ronde organisée dans le cadre du « Lab du jeune chercheur ».

Elle aura pour thème « Travailler entre quatre murs » et se déroulera le samedi 9 octobre, de 16h à 17h30, dans l’amphi 2 du site Chocolaterie de l’IUT.

Séance 4 – Le devoir de « faire famille », jeudi 3 décembre 2020

La 4e et dernière séance de l’année se tient ce jeudi 3 décembre, de 17h à 20h, sur Zoom. Portant sur le thème « Le devoir de « faire famille » : l’encadrement des liens familiaux dans et hors les murs », elle comprendra les interventions suivantes :

Marion Fontaine (Université d’Avignon, Centre Norbert Elias) : « Jusqu’où peut aller le paternalisme ? Surveillance et encadrement des familles dans les Houillères nationalisées françaises »

Fanny Gallot (Université Paris-Est Créteil, Centre de recherche en histoire contemporaine comparée), « La prise en charge des enfants au CHRS Pauline Roland des années 1960 aux années 1980 : un contrôle sur les mères ? »

Pour vous inscrire, écrivez-nous à l’adresse contact.grid.recherche@gmail.com et nous vous enverrons le lien de connexion environ une heure avant le début de la séance !

Séance 2 intégralement sur Zoom

La deuxième séance de l’année du séminaire du GRID, qui se tiendra demain (jeudi 8 octobre) de 17h à 20h, va finalement se dérouler intégralement sur Zoom, et non plus en format hybride. Inutile donc de vous rendre rue Serpente demain. Si vous souhaitez assister au séminaire, signalez-le nous à l’adresse habituelle (contact.grid.recherche@gmail.com) et nous vous transmettrons le lien de la réunion un peu avant 17h demain !

Prochaine séance – Inscription possible sur Zoom

Bonjour,

La prochaine séance du séminaire du GRID se tiendra le 8 octobre à l’horaire habituel (17h-20h). La séance se déroulera en format hybride : nous serons ravis de vous accueillir dans la salle D 513 au 28 rue Serpente, à Paris. Mais si vous ne pouvez pas ou ne préférez pas vous déplacer, vous pouvez également assister à la séance par Zoom en nous contactant par mail à l’adresse contact.grid.recherche@gmail.com. Un lien de connexion vous sera envoyé une heure avant le début de la séance.

Pour mémoire, la séance aura pour thème : Être « sans famille » en institutions. Nous écouterons les interventions suivantes :

Julien Hillion (Université de Bretagne Sud, TEMOS) : « Seul parmi les “nuisibles”. Vivre sans famille à la colonie pénitentiaire de Belle-Île-en-Mer (1880-1911) »

Joris Guillemot (Université du Mans, TEMOS) : « Transferts des malades et éloignement des familles, quels enjeux pour l’institution ? Le cas de Plouguernével »

Nous espérons vous y voir nombreuses et nombreux !

Le GRID

Reprise du séminaire

Le GRID fait sa rentrée !

Nous avons décidé de reprogrammer les séances qui n’avaient pas pu se tenir au printemps 2020.

La première séance se tiendra le jeudi 24 septembre à distance sur Zoom. Les participant.es sont invité.es à s’inscrire au préalable à l’adresse suivante : contact.grid.recherche@gmail.com . Ils recevront un mail contenant le lien Zoom une heure avant la séance.

Et le programme complet est à retrouver à cette adresse : https://grid.hypotheses.org/programme-2020

Séance 4 – Report

Compte tenu des mesures destinées à freiner la propagation du Covid-19, la séance n° 4 qui devait se tenir le jeudi 26 mars est bien évidemment annulée. Nous reprogrammerons cette séance avec Anne Jusseaume et Irène Gimenez dès que les circonstances le permettront. D’ici là, nous vous souhaitons à toutes et tous bon courage et bonne santé !

Le GRID

AAC – L’enfant et l’asile (XIXe-XXe siècles)

La Revue d’histoire de l’enfance « irrégulière » lance un appel à articles pour son numéro 23 (2021) sur le thème « L’enfant et l’asile (XIXe-XXe siècles) », numéro coordonné par Jean-Christophe Coffin et Anatole Le Bras. L’argumentaire et les détails pratiques sont dans le fichier joint :

Séance 3

La 3e séance du séminaire du GRID aura lieu ce jeudi 27 février. Nous écouterons l’intervention de Josselin Tricou sur le thème suivant : « Re-genrer les familles et la société : des camps pour hommes adultes en non-mixité masculine choisie au sein du catholicisme d’identité ».

Attention, il y a un changement d’adresse et d’horaire par rapport à nos habitudes : la séance se tiendra de 17h30 à 19h30 à la bibliothèque du Centre d’histoire du XIXe siècle, escalier C, 3e étage à gauche, accès par le 17 rue de la Sorbonne.

A jeudi !

Séance 2

Nous vous rappelons que la séance consacrée aux liens familiaux dans les familles alternatives aura lieu jeudi 30 janvier, comme prévu, à la Maison de la recherche, rue Serpente, en salle D 513 (dernier étage). Nous avons pris le parti de maintenir cette séance, avec l’idée de conserver un espace pour discuter entre nous tous et toutes de la suite à donner à notre mobilisation.

Nous aurons la joie d’accueillir :

– Antoine Rivière (Paris 8, CIRCEFT) : « Les familles nourricières des pupilles de l’Assistance publique parisienne (1870-1940) »
– Elsa Neuville (Lyon 2, LARHRA), « Les crèches sauvages et parallèles dans les « années 1968 » : l’enjeu de la place des parents dans l’institution à l’origine de nouveaux modes de garde »

A demain !

Séance 2 – Annulation et report

En raison des problèmes de transport, nous sommes contraints d’annuler la séance du séminaire prévue demain (jeudi 12 décembre) avec Elsa Neuville et Antoine Rivière sur le thème des « familles alternatives ».

La séance est reportée au jeudi 30 janvier 2020. Nous vous tiendrons informés du lieu où se déroulera cette nouvelle séance dès que notre réservation de salle sera confirmée !

AAC – Enquêtes médicales

Un appel à communication est lancé pour un colloque organisé par Léa Delmaire, Pierre Nobi et Paul-Arthur Tortosa qui se tiendra les 24 et 25 octobre 2019 au Centre d’histoire de Sciences Po et au Centre Alexandre Koyré, sur le thème « Enquêtes médicales. Savoirs, pratiques, enjeux (XVIIIe-XXIe siècles) ».

La date limite pour candidater est le 15 juillet. Les informations pratiques et l’appel à communication en pdf sont à retrouver à l’adresse suivante :
http://chsp.sciences-po.fr/actualite/appel-communication-enquetes-medicales-savoirs-pratiques-enjeux-xviiie-xxie-siecles

Prochaine séance – 22 mai

La prochaine séance du séminaire du GRID aura lieu le mercredi 22 mai, sur le thème : « Les institutions : des familles de substitution ? »

Nous écouterons les deux interventions suivantes :

Mathieu Marly (LabEx EHNE) : « L’impossible famille militaire : le paternalisme et ses limites dans l’armée française de la fin du XIXe siècle »
Marie Derrien (IRHiS, Lille 3) et Mathilde Rossigneux-Méheust (LARHRA, Lyon 2) : « Les nourriciers dans les colonies familiales : une nouvelle famille ? »

Cela se passe toujours de 17h à 20h, au 28 rue Serpente, salle D 323 !

Séance reprogrammée – Mercredi 17 avril

La prochaine séance du séminaire aura finalement lieu le mercredi 17 avril, aux horaires habituels (17h-20h), à la Maison de la recherche, 28 rue Serpente (salle D116).

Nous écouterons les deux interventions suivantes :

Inès Anrich (Centre d’histoire du XIXe siècle – Paris 1) : « Quitter sa famille pour entrer au couvent : raisons, modalités et temporalités d’une rupture (France, Espagne, XIXe siècle) »

Martin Lengwiler (université de Bâle) : « Complices et concernés : Le rôle des familles dans l‘internement administratif en Suisse (XXe siècle) »

A bientôt !

Prochaine séance – 19 décembre 2018

La prochaine séance du séminaire du GRID se tiendra mercredi 19 décembre, de 17h à 20h, à la Maison de la recherche (28, rue Serpente), salle D116.
Cette deuxième séance de l’année aura pour thème : Correspondre entre les murs

Nous écouterons les interventions suivantes : 

Elsa Génard (Centre d’histoire du XIXe siècle, Paris 1 Panthéon-Sorbonne) : « “Je t’écrirais plutôt trois fois qu’une si cela dépendait de moi”. Liens épistolaires et liens familiaux en prison (France, fin XIXe siècle-années 1930) »

Paul Marquis (Centre d’histoire de Sciences Po) : « “Cet attachement me laisse croire que je suis par l’âme avec vous” : les liens familiaux au prisme de la  correspondance asilaire (Algérie, années 1930 – années 1960) »