Parution – Dossier « Psychiatrie & Prison »

Le blog de l’Observatoire international des prisons publie ces semaines-ci une série de 13 articles sur le thème « Psychiatrie et prison », en accès libre sur le site de Mediapart. Trois d’entre eux ont été mis en ligne à ce jour. Voici le lien vers le premier billet :

https://blogs.mediapart.fr/observatoire-international-des-prisons-section-francaise/blog/150518/malades-psychiques-en-prison-une-folie

 

JE – « Attica ! Attica ? Dynamiques des révoltes dans les prisons (XXe-XXIe siècles, Amérique du Nord, Europe) »

Ce samedi 26 mai 2018 se tiendra à la Bibliothèque des littératures policières une journée d’études consacrée aux révoltes dans les prisons américaines et européennes, organisée par le laboratoire Pléiade-Université Paris 13/BILIPo

Présentation : « La double actualité éditoriale (Philippes Artières, dir., Attica, USA 1971, Paris, Le Point du Jour, 2017) et sociale (le mouvement de blocage des prisons initié à Vendin-le Vieil en janvier 2018) amène à rouvrir le dossier des figures de la révolte dans les prisons. Cas exceptionnel ou modèle exemplaire, la fameuse mutinerie de la prison d’Attica, dans l’Etat de New-York, en 1971, qui a dégénéré en massacre d’Etat, servira de point de départ à la réflexion. Elle sera mise en perspective par des éclairages sur les prisons nord-américaines et européennes, sur les révoltes qui les affectent et les politiques pénitentiaires qui s’y appliquent. En envisageant une pluralité d’acteurs, les détenus naturellement, mais aussi les surveillants, voire la société civile, on examinera les logiques plurielles de la contestation ainsi que les interprétations et réponses qui sont apportées. Quels effets des dispositifs spatiaux et architecturaux, des  redéfinitions du maintien de l’ordre et de la relation carcérale sur les possibilités et les modalités de la contestation ? Dans quelles configurations se logent les prises de parole et s’inscrivent les processus de négociation/répression ? Dans quelle mesure le politique constitue-t-il le registre d’expression et de réception des contestations ? A l’articulation des moments paroxystiques des mobilisations et de l’ordinaire des situations carcérales, c’est la question du lien entre la prison et le politique qui est posée. »

Programme : https://pleiade.univ-paris13.fr/events/attica-dynamiques-des-revoltes-dans-les-prisons/

Lieu : BILIPo, 48-50 rue du Cardinal Lemoine, 75005 Paris

Date : samedi 26 mai 2018, 14h-18h

Annulation de la séance du 16 mai

Xavier de Larminat ayant annulé sa venue à notre séminaire, nous avons décidé d’annuler la prochaine séance de notre séminaire « Entre les murs, hors les murs » qui devait se tenir le mercredi 16 mai.
L’intervention de Paul Marquis est par conséquent reportée à la séance suivante, le 20 juin, où nous écouterons donc trois intervenant.e.s. Notez que cette séance commencera plus tôt que d’habitude, dès 16 h.
Nous vous prions de nous excuser pour ce changement de programme.
L’équipe du GRID

Parution – La fin de l’asile ?

Les Presses universitaires de Rennes font paraître un ouvrage qui interroge les limites et les faux-semblants des politiques de désinstitutionnalisation psychiatrique, intitulé La fin de l’asile ? Histoire de la déshospitalisation psychiatrique dans l’espace francophone au XXe siècle et codirigé par Alexandre Klein, Hervé Guillemain et Marie-Claude Thifault.

« Au cours des années 1960, les pays occidentaux s’engagèrent dans un processus politique, médical et administratif visant à sortir les malades des hôpitaux psychiatriques. Mais est-ce pour autant la fin de l’asile ? En retraçant l’histoire des modalités de sortie de l’asile dans le monde francophone du XXe siècle, cet ouvrage constate la nature mythique de la désinstitutionnalisation. »

Plus d’informations à l’adresse suivante : http://www.pur-editions.fr/detail.php?idOuv=4613

A noter en particulier l’étude par Marie-Claude Thifault d’un parcours transinstitutionnel de patiente, analysé comme contrecoup de la déshospitalisation (p. 189-200). Le thème de la sortie des institutions sera justement l’objet de la prochaine séance de notre séminaire, le 16 mai.