Programme 2020

2020 : Liens familiaux et institutions disciplinaires

Un jeudi par mois de 17h à 20h

Maison de la recherche, 28 rue Serpente, 75006 Paris

N.B. : Le Groupe de recherche sur les institutions disciplinaires a décidé de reprogrammer les séances qui n’avaient pas pu se tenir au printemps 2020. La première séance se tiendra à distance sur Zoom. Les participant.es sont invité.es à s’inscrire au préalable à l’adresse suivante : contact.grid.recherche@gmail.com . Ils recevront un mail contenant le lien Zoom une heure avant la séance. Notez que la séance 3 se tiendra exceptionnellement un vendredi (13 novembre). En fonction de l’évolution de la situation sanitaire, les séances 2 à 4 se tiendront en présence des intervenant.es ou à distance.

Programme

Séance 1. L’institution disciplinaire entre projet familial et projet colonial (Jeudi 24 septembre 2020) [Séminaire sur Zoom, inscription préalable obligatoire]

Neil Davie (Lyon 2, LARHRA), « Entre peuplement colonial et mise à l’écart. La transportation des jeunes délinquants britanniques vers la Terre de Van Diemen (1820-1850) »

Albert Garcia (Universitat Pompeu Fabra, Barcelone) : « Military Presidios  and Colonial Wars in late 19th-century Spain: « Race », Gender and the Politics of Transatlantic Deportation after Cuba’s ‘Guerra Chiquita’, 1879-1885 »

Séance 2. Être « sans famille » (Jeudi 8 octobre 2020, salle D513) [Format hybride : il est également possible d’assister à la séance sur Zoom après inscription]

Julien Hillion (Université de Bretagne Sud, TEMOS) : « Seul parmi les “nuisibles”. Vivre sans famille à la colonie pénitentiaire de Belle-Île-en-Mer (1880-1911) »

Joris Guillemot (Université du Mans, TEMOS) : « Transferts des malades et éloignement des familles, quels enjeux pour l’institution ? Le cas de Plouguernével »

Séance 3. La continuité de la vie de famille (Vendredi 13 novembre 2020, salle D513)

Irène Gimenez (Lyon 2/IEP Grenoble, LARHRA) : « Marraine de prison, un lien conjugal alternatif ? Genre et care à l’épreuve de la correspondance d’Alicia »

Anne Jusseaume (Université d’Artois, CREHS) : « Le couvent, une autre forme de vie familiale ? France, XIXe-premier XXe siècle »

Séance 4. Le devoir de « faire famille » : l’encadrement des liens familiaux dans et hors les murs (Jeudi 3 décembre 2020, salle S001)

Marion Fontaine (Université d’Avignon, Centre Norbert Elias) : « Jusqu’où peut aller le paternalisme ? Surveillance et encadrement des familles dans les Houillères nationalisées françaises »

Fanny Gallot (Université Paris-Est Créteil, Centre de recherche en histoire contemporaine comparée), « La prise en charge des enfants au CHRS Pauline Roland des années 1960 aux années 1980 : un contrôle sur les mères ? »