Parution – Vivre la réclusion

Les deux sociologues Christophe Dargère et Stéphane Héas ont dirigé un ouvrage collectif intitulé Vivre la réclusion. Expériences plurielles de l’enfermement, qui vient de paraître aux éditions de L’Harmattan. Voici le descriptif fourni sur le site de l’éditeur:

« Cet ouvrage fournit un espace de parole aux personnes témoins directs ou ayant vécu en première personne une période d’enfermement pendant la guerre, au cours d’une peine de prison, d’une conscription, d’une hospitalisation, d’une situation de handicap. Il présente des expériences à partir de témoignages dans le cadre des camps de concentration, des camps de transit, des hôpitaux psychiatriques, des établissements pour personnes âgées, des écoles, des sectes. Le regard des sciences humaines et sociales est mobilisé pour mieux comprendre ces processus et ces personnes, leurs trajectoires, leurs réactions, leurs mobilisations. La réclusion, quelle que soit sa durée, induit des conséquences durables, mais les actions et réactions, les adaptations matérielles, symboliques, permettent de construire les modalités de dépassement de ces expériences parfois hautement traumatiques ».

http://www.editions-harmattan.fr/index.asp?navig=catalogue&obj=livre&no=62171

 

Parution: Vulnérables. Les patients psychiatriques en Belgique (1914-1918)

L’ouvrage de Benoît Majerus et de Anne Roekens part de l’idée  que l’un des angles morts de ces années de guerre réside dans le sort des patients psychiatriques. Internés dans des grandes structures, tributaires des rations officielles, ceux-ci sont touchés par une surmortalité hors norme. L’ouvrage est consacré à l’analyse de ce processus de fragilisation, encore très peu étudié. Des chapitres thématiques alternent avec l’évocation d’une certaine Élise qui a vécu ces événements de l’intérieur.

http://pun.be/fr/livre/?GCOI=99993100211100

Podcast Séance 6

En juin dernier avait lieu la sixième et dernière séance de la première année du séminaire « Entre les murs, hors les murs » du GRID. Cette session était consacrée aux populations mobiles. Elle nous avait permis d’entendre successivement les présentations de Paul Marquis, de Véronique Fau-Vincenti et de Marie Derrien et Mathilde Rossigneux-Méheust. 

Vous pouvez désormais écouter ou réécouter les deux premières communications par l’intermédiaire des podcasts ci-dessous:

_ Intervention de Paul Marquis: « Des détenus politiques à l’hôpital psychiatrique : parcours individuels et positionnements institutionnels pendant la guerre d’indépendance algérienne (1954-1962) »

_ Intervention de Véronique Fau-Vincenti: « De Charybde en Scylla : itinéraires de patients médico-légaux ayant transité en service de sûreté psychiatrique (1910-1960) »