Parution- « Expériences juvéniles de la pénalité » dans la revue Agora Débats/jeunesse n°77

Plusieurs articles de ce numéro s’attachent à des questions qui intéressent particulièrement notre séminaire « dans les murs, hors les murs ».

Le premier examine toutes les circulations qui se font autour de la cellule dans un centre pénitentiaire pour mineurs du Tarn (Solini Laurent, Basson Jean-Charles, « Sortir de cellule/demeurer en cellule. Une sociologie des expériences paradoxales de la détention en établissement pénitentiaire pour mineurs »: https://www.cairn.info/revue-agora-debats-jeunesses-2017-3-page-67.htm).

Un deuxième travaille sur les formes de contrôle en milieu ouvert (Bugnon Géraldine, « Un contrôle pénal négociable. Conformité, résistance et négociation dans les mesures en milieu ouvert pour mineurs délinquants au Brésil »: https://www.cairn.info/revue-agora-debats-jeunesses-2017-3-page-80.htm).

Enfin trois autres articles se consacrent, à différentes échelles, à l’étude des trajectoires institutionnelles des mineur-es et à leurs stratégies (Teillet Guillaume, « Chronique d’un défèrement. Saisir des logiques pénales condensées à l’échelle individuelle »:https://www.cairn.info/revue-agora-debats-jeunesses-2017-3-page-108.htm; Gaïa Alice, « Expérienc es sociojudiciaires et sorties de délinquance. Trajectoires de mineur·e·s pris·e·s en charge par la Protection judiciaire de la jeunesse »: https://www.cairn.info/revue-agora-debats-jeunesses-2017-3-page-121.htmLemercier Élise, « L’« art » de la fugue. Expériences des filles prises en charge par la Protection judiciaire de la jeunesse » : https://www.cairn.info/revue-agora-debats-jeunesses-2017-3-page-93.htm).

Séminaire – Espace(s) et justice pénale – Programme 2017/2018

Séminaire organisé par Falk Bretschneider (EHESS, Centre Georg-Simmel) et Xavier Rousseaux (Université catholique de Louvain/ FNRS)

Vendredi de 13 h à 17 h (salle 4, 105 bd Raspail 75006 Paris), les 3 novembre, 1er décembre 2017, 2 février, 2 mars, 4 mai et 1er juin 2018. La séance du 3 novembre se déroulera en salle des artistes, 96 bd Raspail 75006 Paris

Le séminaire s’intéressera aux rapports complexes entre espaces et histoire de la justice pénale, en s’interrogeant sur la manière dont l’action judiciaire s’inscrit dans et se nourrit de la structuration spatiale du social. À partir d’exemples concrets – pour n’en citer que quelques-uns : la position géographique des gibets et fourches patibulaires et leur participation à la construction des espaces du pouvoir, les usages pénaux de la
mer (galères, transportation) ou la sédentarisation des bagnards, les pratiques pénales qui s’appuient sur l’espace comme ressource de leurs effets de dissuasion ou de réintégration comme le bannissement ou les pèlerinages pénitentiaires, mais aussi l’urbanisation carcérale – il s’agira de saisir la dynamique qui se déploie à
partir d’un vaste champ de productions, pratiques et appropriations spatiales par la justice.

Programme : https://enseignements-2017.ehess.fr/2017/ue/2400/